corbin sidoine

Présentation (version française)

Informations institutionnelles

Nom : CORBIN OCCELLI

Prénom : Sidoine

Institution de rattachement

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

IREST (Institut de recherche et d'études supérieures du tourisme)
16, bd Carnot
92340 Bourg-la-Reine
Tél. : 01.79.41.90.20

France

informations Personelles

  • Position : Enseignant Agrégé

 

Parcours de formation

  • Thèse,  La confiance organisationnelle dans les coopératives de commerçants : Une approche institutionnelle
  • Agrégation économie et gestion opt. Informatique (Major)
  • Master recherche, Méthodes scientifiques de gestion , Université de Paris 9 -Dauphine, France
  • Master professionnel , CAAE Certificat d’aptitude au management des entreprises , IAE  de Tours, France
  • Ingénieur maître, Management de la qualité, ISTIA d’Angers, France

 

Domaines de recherche et d’expertise

  • Marketing du Tourisme
  • Management du capital immatériel
  • Théories de la gouvernance
  • Aide à la décision

 

Expérience professionnelle

  • Actuellemement : Enseignant à l'IREST Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2008 - 2015 - Enseignant à l’école d’ingénieur universitaire Polytech Paris sud (rattaché à l’Université Paris Sud 11)
  • 2011-2015 Travail de recherche sur l'importance de la confiance dans la Gouvernance d'un Groupement de commerçants
  • 2005 - Mission de recherché dirigé par Mme Rosenthal Sabroux ,en association avec EDF, Capitalisation des connaissances, Université de Paris-9-Dauphine.

 

Principaux enseignements

  • Cycle Licence 3                       E-marketing, Marketing et qualité de service
  • Cycle Master :                         Initiation à la Gestion, Marketing du tourisme, Politique européenne du Tourisme
  • Ecole d’ingénieur SUPELEC:    Economie Internationale,

   

Posté par sidoinec à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 octobre 2015

L'âge des low-tech : Vers une civilisation techniquement soutenable

L'âge des low-tech : Vers une civilisation techniquement soutenable Par Philippe Bihouix

Présentation :
Face aux signaux alarmants de la crise globale ; croissance en berne, tensions sur l'énergie et les matières premières, effondrement de la biodiversité, dégradation et destruction des sols, changement climatique et pollution généralisée, on cherche à nous rassurer. Les technologies "vertes" seraient sur le point de sauver la planète et la croissance grâce à une quatrième révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, des réseaux intelligents, de l'économie circulaire, des nano-bio-technologies et des imprimantes 3D. Plus consommatrices de ressources rares, plus difficiles à recycler, trop complexes, ces nouvelles technologies tant vantées nous conduisent pourtant dans l'impasse. Ce livre démonte un à un les mirages des innovations high tech, et propose de prendre le contre-pied de la course en avant technologique en se tournant vers les low tech, les "basses technologies". Il ne s'agit pas de revenir à la bougie, mais de conserver un niveau de confort et de civilisation agréables tout en évitant les chocs des pénuries à venir. Si l'auteur met à bas nos dernières illusions, c'est pour mieux explorer les voies possibles vers un système économique et industriel soutenable dans une planète finie.

Biographie de l'auteur
Philippe Bihouix est ingénieur. Spécialiste de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique, il est coauteur de l'ouvrage Quel futur pour les métaux ?, 2010.

Posté par sidoinec à 22:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2014

économie et transition énergétique

Petit éclairage sur le travail majeur de Jean-Marc Jancovici,(ingénieur diplômé de l'École polytechnique et de École nationale supérieure des télécommunications de Paris) intitulé : "Energie et climat : la fin de l'âge d'or ?". C'est limpide et vertigineux !

En résumé :

Sa vision des choses, abrégée, est la suivante : l'économie tout entière des pays occidentaux est fondée sur une énergie abondante et à bas prix. Il s'agit pour majeure partie d'énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) qui représentent à elles seules 80 % de la consommation mondiale. Pétrole et gaz viennent, ou sont en voie, d'atteindre leur pic de production et vont donc inexorablement décroître pour des raisons physiques. Le PIB étant lié à la quantité d'énergie disponible, et non l'inverse, la croissance, pour l'UE entre autres, ne repartira pas comme annoncé si l'on ne fait rien, au mieux stagnera voire enchaînera des récessions, prémices de crises sociales à venir. D'autre part, la combustion de ces énergies entraînant le début de changements climatiques majeurs et irréversibles pour des décennies (qui ne s’arrêteront pas en 2100), impliquent que de grandes surprises sont à venir en France et dans le monde (événements extrêmes, stress hydrique, pénuries, rationnements, déplacements de population...). Il préconise à la France de se lancer de manière résolue, massive et ordonnée dans la reconstruction de son économie vieillissante (transition énergétique, transports efficaces et sobres, décarbonisation de l'industrie lourde, rénovations du parc résidentiel/tertiaire, travail sur formes des villes...), « une conquête de la Lune » , afin d'embarquer l'Europe et le reste du monde dans cette lutte par effet de mimétisme ; l'Europe étant « le dos au mur » et ayant les atouts pour réussir la première dans cette nouvelle voie. Il considère, par exemple, comme indispensable le recours à une taxation de la consommation d'énergies carbonées (ou fiscalité carbone) pour une politique de décarbonisation efficace d'une économie (étatique, fédérale ou mondiale). Il suggère également de ne pas avoir recours aux réserves mondiales de charbon restant sans au minimum une obligation de captage ou séquestration du CO2 induit.

Principales vidéos disponibles :

16 mars 2014

FINT 2014

Trust is a complex, multidisciplinary topic which is of increasing interest to scholars, practitioners and the general public.

The aftermath of the global financial crisis and the recent scandals in a number of sectors such as banking and food retailing have created profound disquiet. Such scandals have highlighted hidden vulnerabilities which result from the management of supply chains, the interconnectedness of organisations and dependence on the judgement of anonymous others. This has renewed interest in issues such as transparency, control and regulation and the balance of power between individuals, organisations and governments.

Since 2001 First International Network of Trust (FINT) has provided a forum for trust scholars and other interested parties to discuss and share their insights in order to create and pursue an international research programme which explores trust within and between organisations. Previous conferences/ workshops have brought together interested parties from a range of disciplines and more than 20 countries.

The 2014 conference will continue that tradition and will be hosted by Coventry University; a University based in a city which has emerged from the destruction of war to become a world centre for peace and reconciliation so providing an appropriate backdrop for the exploration of trust.

Following the Singapore conference full details of the calls for papers and sessions plus practical arrangements for the Coventry conference will appear on this page in the coming weeks. 

Coventry Cathedral ruinsIn addition to the usual academic conference format, we will seek to broaden the range of inputs at this conference to include sessions involving representatives from government, business and the third sector to consider and examine how and why trust matters to individuals, organisations and communities. The nature of trust as a multidisciplinary concept and shared human experience requires a broad call and we will invite contributions that consider trust from a range of perspectives, contexts and methodological approaches. However, we would be particularly interested in exploring ideas relating to the current and future state of trust and trusting; the role that trust plays in the context of community, intercultural dialogue, peace and reconciliation; how trust is being used and integrated in organisations in the context of the trust repair agenda; the relationship between trust and sustainability and trust and organisational metrics.

 

FINT 8th Workshop : 4th - 8th November 2014

 

Posté par sidoinec à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2014

cours d'economie inernationale

Ce cours fournit une analyse des rapports économiques entre les pays en couvrant à la fois, les approches commerciales et monétaires. La première partie du cours se concentre sur la théorie et la politique de commerce international. Dans cette partie nous aborderons certaines des questions classiques de la théorie du commerce international comme : Qui commerce ce qui avec qui ? Quels sont les effets du commerce sur le bien-être et la répartition du revenu des revenus ? Quels sont les effets des entraves aux échanges et à l'intégration économique ? Nous aborderons notamment les deux approches principales que sont la théorie classique et la nouvelle théorie du commerce international. La première partie finit avec une vue d'ensemble de la recherche théorique et empirique récente sur le rôle des sociétés multinationales dans le commerce international.

 

La deuxième moitié du cours considère les perspectives macro-économiques internationales. Cette partie du module commence par une vue d'ensemble de la balance des paiements et des relations financières internationales en économie ouverte. Le cours se concentre alors sur certaines des questions principales dans la macro-économie en économie ouverte comme : Comment est-ce que des taux de change nominaux sont déterminés ? Qu’est-ce que signifie qu'une devise soit surévaluée ou sous-évaluée ? Pourquoi les pays accumulent-ils de grands excédents ou déficits de leur compte courant ? De tels déséquilibres externes sont-ils soutenables ? Pourquoi est-ce que des régimes de change fixe échouent et finissent dans une crise de devise ? Quels sont les avantages et les coûts d'une devise commune ?

 

Parmi les principaux thèmes abordés :

- Balance des paiements et déséquilibres macro-économiques mondiaux

- Les fondements de l'échange international

- Compétitivité, firmes internationales

- Les politiques commerciales

- Marché et politique de change

- Crises financières

Posté par sidoinec à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2013

exercice de mise en situation sur la confiance

Comment faire prendre conscience aux futurs managers l'importance de gérer la confiance ?

Pour répondre à ce problème, je vous propose une mise en situation en groupe (environ 20 personnes) qui s'appuie sur mes recherches et mon expérience de praticien dans la formation de manager :

BREVE DESCRIPTION :

Imaginez une mission d’intelligence économique : il s’agit de copier et de reproduire le plus fidèlement possible différents modèles de produits réalisés en LEGO®. Mais que se passe-t-il si un traître s’est glissé dans l’équipe…

 L’exercice se fait en groupe. On évalue les résultats par équipe à chaque échéance.

  • Nombre de participants : 20 personnes (3 groupes de 6 à 8 personnes + observateurs)
  • Durée : environ 1 heure  30.

 OBJECTIFS :

  1. Comprendre l’efficacité et l’importance de la confiance à l’intérieur d’un groupe.
  2. Montrer que la confiance, comme la méfiance, ne sont pas forcément le résultat d’un comportement volontaire.
  3. Montrer que la confiance n’est pas une attitude à priori mais un construit au cours du temps.
  4. Apprendre à un groupe à ne pas sous-estimer l’importance des comportements individuels et des résultats sur la confiance individuelle et à l’intérieure d’un groupe.

 


Posté par sidoinec à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Enseigner le management de la confiance

On pourrait croire que la confiance est un facteur anecdotique dans le monde de l'entreprise. Grosse erreur si l'on en croit une étude réalisée par le cabinet de conseil DDI !

Afin de faire prendre conscience aux futurs manager l'importance du management de la confiance dans leur pratique, je vous propose mon séminaire  intitulé management de la confiance (trust managment) :  Cours_confiance

En complément :

  • l'excellent article sur les ennemies de la confiance (The enemies_of_trust): enemies_of_trust
  • Graham Dietz,Den Hartog, " Measuring trust inside organisations" 2006 : measuring_trust

Bonne lecture !

Posté par sidoinec à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mai 2012

Presentation (English version)

Faculty & Staff Directory

Sidoine CORBIN OCCELLI

 Office

IREST : Institut de recherche et d'études supérieures du tourisme

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

France

Faculty Education

  •   Position: Ph D. candidate (first registration 2011)
  •   Ph. D Director : Professor Ahmed Bounfour
  •  Chair: Ahmed Bounfour Chair of European Intellectual Capital Management

 

Faculty Education

  •    Ph.D.,  Organisationnal trust in Retailers' cooperatives : An institutionnal approach
  •    M.S. research, Scientific modeling business , University of Paris-Dauphine, France
  •    M.S., Business Management, Tours’s IAE, France
  •    B.A., Quality Management, ISTIA of Angers, France

 

Areas of Expertise / Research

  •    Internal Trust
  •    Intellectual Capital Management
  •    Institutional theories and Governance
  •    Decision Making

 

Work Experience

     Professor responsibilities, Polytech School of Engineer, University of Paris Sud 11.

      Trainee, Rosenthal Sabroux , associated research  with the France Electricity company, Knowledge management, University of Paris-Dauphine 9.

 

Courses Taught

  •    Undergraduate:    European Economics Problem’s
  •    Graduate:            management and decision making process, Management of information system
  •    School Engineer: Management, International Economy, Accountability, Management control's analysis  

Posté par sidoinec à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,